Zones 30 km/h


En cas de choc à 30 km/h, les chances de survie du piéton heurté sont 6x plus grandes qu’à 50 km/h. ! (source BPA)

Une zone 30 est constituée de l’ensemble des rues où les activités des riverains sont privilégiées par rapport à la circulation. Une zone 30 est caractérisée par la présence d'aménagements destinés à limiter la vitesse des véhicules et ainsi augmenter la sécurité des piétons. L’espace public devient plus sûr et convivial !

Dans les zones 30, il est permis d’aménager des passages pour piétons lorsque des besoins spéciaux
en matière de priorité pour les piétons l’exigent, notamment aux abords des écoles et des homes pour personnes âgées (art. 4, al. 2 Ordonnance sur les zones 30 et les zones de rencontres). Hormis ces exceptions, l’aménagement de passages piétons n’est pas admis. Sauf indication contraire, c’est la priorité de droite qui s’impose.

Conseils aux conducteurs de véhicules

  • Adaptez votre vitesse.
  • Dans les zones 30, les véhicules ont la priorité sur les piétons.
  • Veillez néanmoins à ce que les piétons puissent traverser en sécurité.
  • Dans les zones 30, les carrefours sont régis par la priorité de droite.

Conseils aux piétons

  • Dans les zones 30, traversez aux endroits où vous vous sentez le plus en sécurité et où la visibilité est la meilleure.
  • Dans les zones 30, vous n'avez pas la priorité sur les véhicules, sauf sur les passages pour piétons.

Zone 20 km/h (ou zone de rencontre)

  • Dans les zones 20, les piétons ont la priorité, mais ils doivent éviter de gêner inutilement les automobilistes et les cyclistes.
  • Le stationnement des véhicules (yc les cycles) n’est autorisé qu’aux endroits désignés par des signaux ou des marques.