Violence domestique

On parle de violence domestique lorsque des personnes ayant ou ayant eu des liens familiaux, conjugaux ou de partenariat, ou dont le seul point commun est de vivre sous le même toit commettent ou menacent de commettre des violences physiques, psychiques, sexuelles, verbales et économiques.

Toute personne confrontée à la violence domestique, sous quelque forme que ce soit, doit absolument savoir qu’il ne s’agit pas là d’une affaire privée ! Le 1er avril 2004 est entrée en vigueur une modification du Code pénal selon laquelle les lésions corporelles simples ou graves (art. 122 et 123, CP), les voies de fait répétées (art. 126 CP), les menaces (art. 180 CP), les contraintes sexuelles et le viol (art. 189 et 190 CP) doivent être poursuivis d’office lorsqu’ils sont commis par: 

  • le ou la conjoint-e, pendant le mariage ou dans l’année qui suit le divorce, et cela même s’ils ont chacun leur domicile ou vivent séparés
  • le ou la partenaire enregistré-e, pendant le partenariat enregistré ou dans l’année qui suit sa dissolution légale
  • le ou la partenaire homo- ou hétérosexuel de la victime, s’ils font ménage commun, pendant la vie commune ou dans l’année qui suit la séparation

Vous venez de subir une agression:

  • Consultez au plus vite un médecin (service des urgences, permanence médicale, médecin privé) pour recevoir les soins nécessaires et établir un constat médical. Celui-ci décrira avec le plus de précision possible les lésions externes et internes causées par l’agression. 
  • Déposez une plainte pénale auprès de la police. Dans le cadre de son intervention, la police peut prononcer un éloignement administratif de l’auteur-e des violences selon l’évaluation qu’elle fera de la situation. Elle vous orientera également vers l’Unité de médecine des violences (UMV) qui établira un rapport à vocation médico-légale.
  • Sollicitez l’aide de proches et/ou de professionnel-le-s en cas de danger au domicile, recourir éventuellement à un hébergement chez des proches ou dans un foyer.

En cas d'urgence

Police: 117 ou 022 799 17 17 
Urgences vitales: 144
Urgences gynécologiques - CHUV : 021 314 34 10
Unité de médecine des violences (UMV), consultation à Nyon: 021 314 08 51
Hébergement d’urgence - Centre d'accueil MalleyPrairie (CMP): 021 620 76 76
Aide aux femmes et hommes victimes - Centre d’accueil MalleyPrairie (CMP): 021 620 76 76
Pro Juventute - Ligne de conseils pour enfants et jeunes: 147

Conseils gratuits, confidentiels et anonymes dans toute la Suisse
www.aide-aux-victimes.ch
www.vd.ch/violence-domestique

D’autres conseils sont disponibles sur le site Prévention.ch

image-desciption

Cybercriminalité et Covid-19

Cybercriminalité et Covid-19 - Des escrocs profitent de l’aspect anxiogène lié au coronavirus pour arnaquer les gens via Internet et via...