Contestation d'une ordonnance pénale

Si vous faites opposition à une ordonnance pénale, vous pourriez être convoqué en audience de Commission de police pour présenter les preuves susceptibles de vous disculper. Si vous ne vous présentiez pas à cette audience, l'opposition serait considérée comme nulle. Au cas où les éléments de preuve présentés et arguments développés n’étaient pas retenus par le Président de la Commission de police, ce dernier pourrait prononcer une amende et des frais différents de ceux de la première condamnation.

A noter que si les arguments soulevés s’avéraient pertinents, une ordonnance de classement pourrait être rendue et l’affaire classée par la Commission de police.

Comment contester une ordonnance pénale ?

  • L’opposition écrite doit être remise dans les 10 jours suivant la date de notification de l’ordonnance pénale rendue à votre encontre – cachets postaux faisant foi.
  • L’opposition doit mentionner le numéro d’affaire de chaque ordonnance pénale contestée.
  • L’opposition doit être formulée et signée par la personne condamnée par l’ordonnance pénale ou par son représentant légal.

 

Commission de police
4, route de Champ-Colin
Bâtiment SDIS
Case postale 1336
CH-1260 Nyon

Email: com.pol@prnyon.ch

Guichet lundi-vendredi
8h00-11h30 ¦ 13h30-16h00

image-desciption

La haine en ligne: "Et vous ? Vous auriez dit oui ?"

Les polices suisses et la Prévention suisse de la criminalité (PSC) s’engageant contre la haine en ligne. La haine en ligne consiste en l’ensemble...

image-desciption

Baignade en toute confiance

Les cours et points d’eau, aussi conviviaux soient-ils, représentent des lieux potentiellement dangereux. Certaines mesures de sécurité doivent être...

image-desciption

Activation plan canicule

  PROTÉGEONS-NOUS! CONSEILS EN CAS DE GRANDES CHALEURS Se reposer… rester au frais – Rester chez soi, réduire l’activité physique –...